menu

Welcome!If you’re browsing this website from an iOS device or from an Android device with Chrome version 31 or above, you can install this website as a web app.

Hide this message permanently. Show me how to do this!

Le mouvement syndical international impose des conditions à la coupe du monde au Qatar

La Confédération syndicale internationale, lors de sa réunion à Berlin le lundi 19 mai 2014, appellera le Congrès de la FIFA, qui se tiendra le mois prochain, à imposer cinq conditions au Qatar pour qu’il organise la Coupe du monde en 2022.

Le Congrès de la CSI, qui représente pratiquement 180 millions de travailleurs et de travailleuses dans le monde entier, demandera au Congrès de la FIFA, qui se réunira dans quinze jours, de prendre des mesures décisives compte tenu de l’indignation croissante dans le monde face aux atteintes par le Qatar aux droits des travailleurs.
Plus de 1000 travailleurs et travailleuses ont déjà perdu la vie dans la construction des infrastructures pour la Coupe du monde, selon le système de travail de la « kafala », une forme d’esclavage des temps modernes.

La secrétaire générale de la CSI, Sharan Burrow, a indiqué qu’il est temps que la FIFA agisse. «Le Qatar est un État esclavagiste. Des travailleurs et des travailleuses continuent de perdre la vie et si la FIFA ne réagit pas, elle porte une part de responsabilité pour les milliers de travailleurs qui sont piégés au Qatar. Elle ne peut pas simplement leur tourner le dos en les laissant à la merci du système de la kafala.»

« Le président de la FIFA Sepp Blatter a finalement admis que la décision d’attribuer la Coupe du monde au Qatar était une erreur. Mais les promesses du Qatar concernant la législation du travail ont été purement superficielles et il est temps que la FIFA défende les droits humains.

Les cinq conditions qu’imposera la CSI sont les suivantes:

  • la fin du système de la « kafala »;
  • la garantie de la liberté syndicale et de la négociation collective;
  • un salaire minimum pour tous les travailleurs/euses;
  • l’introduction d’une procédure de réclamation;
  • la collaboration avec des agences de recrutement internationales.

Sharan Burrow accueillera, le lundi 19 mai, les footballeurs Abdes Ouaddou et Zahir Belounis ainsi que la journaliste Heidi Theimann, qui feront part de leurs expériences de travail au Qatar au studio d’enregistrement « Congress Live », au centre de congrès « Berlin City Cube ».

Quand: 12h35 – 13h00 (Berlin GMT +2), le lundi 19 mai 2014
Où: « Congress Live », Berlin City Cube

La conférence de presse sera diffusée en direct sur http://congress2014.ituc-csi.org/.
Les travailleurs/euses et les supporters de football se joindront à un Thunderclap pour envoyer un message à la FIFA dans la matinée du Congrès de la FIFA au Brésil.

https://www.thunderclap.it/projects/11522-fifa-don-t-shame-the-game?locale=en
https://www.thunderclap.it/projects/11641-fifakeine-schande-ber-fu-ball?locale=en

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Gemma Swart +32 479 06 41 63 gemma.swart@ituc-csi.org

Regardez la vidéo du documentaire filmé secrètement à l’intérieur des camps de travail au Qatar

TWEET:
Le Congrès de la #FIFA doit imposer 5 conditions en faveur des droits des travailleurs au #Qatar #ituc14

follow us

use the hashtag

#ituc14